swchbig

STAR WATCH The Amateur Astronomer's Guide to Finding, Observing, and Learning about Over 125 Celestial Objects
John Wiley & Sons, ISBN: 0471418048, 2003, 304pp

Je me devais de vous parler de cet ouvrage. Si le Guide du Ciel Nocturne m'avait enchanté, que dire de ce Star Watch? Publié en 2003 et composé de 10 chapitres, Star Watch est une mine d'informations pour l'astronome amateur que je suis, et son acquisition constitue l'une de mes plus brillantes idées.

Star Watch est fort bien écrit. On pourrait même parler d'une certaine poésie. Il est malheureusement en anglais, ce qui empêchera le français "moyen" d'apprécier pleinement la plume de Philip Harrington. Fort heureusement, l'on parvient tout de même à comprendre les propos de l'auteur, et c'est bien là le principal.

Le premier chapitre pose les bases de l'astronomie. Les suivants (2 à 5) étudient les astres vers lesquels vos yeux bientôt avertis se tourneront (Lune, planètes et astéroïdes, Soleil et objets du Ciel Profond). On y trouve à la fois des informations physiques et des conseils à l'observation (où regarder et ce qu'il y a à voir). Le texte est accompagné de deux indicateurs : un "Finding Factor" indiquant la difficulté à trouver l'objet, et un "Waow Factor" précisant l'intérêt de la cible tant aux jumelles qu'au télescope (70-130mm et 150-200mm). Le chapitre consacré à la Lune présente chacune des phases, qui sont autant d'occasions d'une visité guidée détaillée, avec la présentation des sites les plus intéressants.

Les chapitres 6 à 9 sont le pretexte à 26 ballades, classées par saisons et qui nous mèneront à la découverte des merveilles du ciel. Ces promenades peuvent être plus ou moins longues (seulement 1 objet pour Summer Sky 1 ou Winter Sky 6 tandis que Summer Sky 5 en propose pas moins de 16). Les objets y étant décrits sous forme de fiches, cette partie, qui constitue plus de la moitié du livre, ne se lit pas comme un roman, et est un peu plus aride. L'intérêt est plutôt de pouvoir la consulter en vue de la préparation de vos futures soirée, ou sur le terrain.

En appendice, le lecteur trouvera, entre autres, la liste des constellations, l'emplacement des planètes, le Catalogue Messier avec les coordonnées et les caractéristiques des objets et une bibliographie (en anglais bien évidemment).

Notons pour finir que les différentes tables qui parsèment l'ouvrage ne concernent malheureusement que la période 2003-2015. C'est dommage, mais le livre ayant été édité en 2003 l'auteur n'y peut pas grand chose.

On aurait peut-être aimé une photo ou un dessin pour chaque objet. A cet égard, l'achat complémentaire de J'observe le Ciel Profond, de Jean-Raphaël Gilis, et dont il sera quetion dans un prochain billet, permet d'accéder à une combinaison d'outils très performante.

En conclusion, Star Watch est un fabuleux ouvrage, parfait pour l'astronome ammateur, quel que soit son équipement. Je le conseille vivement à quiconque parle cette langue bizarre qu'est l'anglais. Tendez votre jolie petite mimine à monsieur Harrington et laissez-vous guider.